Bonheur et épanouissement, la quête de soi

Ces états ne doivent pas être recherchés, comme un but à atteindre.
Puisque dans ce cas-là ils ne le seront jamais.

Le bonheur, l’épanouissement de l’être, la quête de soi,
de l’être divin en nous, du moi profond sont en réalité, des conséquences.

Les conséquences d’un état intérieur,
un endroit particulier où je me place à l’intérieur de moi-m’aime.

Tant que je mets des conditions,
qu’elles soient d’ordre géographique, matériel, ou relationnel,
à l’éveil de mon être, à mon épanouissement et mon bonheur,
C’est le signe que je ne prends pas La responsabilité de vivre
ce à quoi aspire profondément mon être et que j’ai moi-m’aime appelé, attiré, projeté,
et ce de manière inconsciente, afin de m’éveiller, de me rencontrer,
de me guérir et de me libérer.

Mon âme merveilleuse concourt avec tout l’univers pour me permettre de transcender
ma condition d’être humain.

Et la source uni-vers-celle dont je suis partie intégrante, me pousse inlassablement
à réaliser ce pourquoi mon être dans son unicité est venu s’incarner,
ce que je suis venue vivre et expérimenté dans un cadre donné et choisi par mon être divin, pour qu’à l’endroit de ma plus grande blessure je puisse transe-former et transfiguré mon être, afin que cette parcelle de la source uni-vers-celle que je suis,
réalise le dessin que mon âme s’est fixé dans le cadre de l’expansion de la source.

Une réponse sur “Bonheur et épanouissement, la quête de soi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *